Jeudi 15 septembre 2016 à 13h30

Sur les traces d'Auguste Perret

Visite de quelques bâtiments remarquables

Nous avions eu l'occasion il y a quelques années de visiter le théâtre des Champs-Élysées, mais on ne nous avait rien dit de la façade. Nous réparerons cet oubli en y commençant la balade.
Visite ensuite du CESE (Conseil Économique Social et Environnemental).
Nous terminerons cette balade en allant voir deux immeubles construit par Perret dans ce quartier, le 25 bis rue Franklin et le 51 rue Raynouard.

 

Ci-dessus : Escalier d'honneur du Palais d'Iéna par Auguste Perret, actuellement Conseil Economique, Social et Environnemental.

Réservation : par mail adressé à pariszest@gmail.com, intitulé « Sur les traces d'Auguste Perret ».
Priorité sera donnée aux adhérents de ParisZ'Est.
Participation : 5 € pour les adhérents ; 10 € pour les non-adhérents.
Rendez-vous : 13h30, devant le théâtre des Champs -Elysées, 15 avenue Montaigne, 75008 Paris.

Ci-dessus: Claustra du Palais d'Iéna.

Auguste Perret Immeuble 25 bis rue Franklin Paris XVIe                                              51 rue Raynouard Paris XVIe

Dimanche 4 septembre 2016

Promenade dans le 14e arrondissement

Autour de la Cité universitaire

Nous évoquerons au fil d’une promenade urbaine, l’histoire et le développement du patrimoine urbain du 14e arrondissement de Paris. Depuis l’époque romaine, ce quartier longtemps rural est traversé par l’un des axes majeurs qui structure la capitale : l’actuelle rue du Faubourg St-Jacques, prolongé par la Tombe-Issoire. Il attire dès le Moyen-Age l’implantation d’établissements religieux et hospitaliers : Saint-Jean-de-Jérusalem, les Capucins à l’emplacement de l’hôpital Cochin en 1613, les Bénédictines de Port-Royal en 1626 (actuelle maternité), les frères de la Charité (actuel cimetière de Montparnasse), etc.

 

Plusieurs ouvrages tels que l’aqueduc de Marie de Médicis, traversent encore le site. A la fin du XVIIIe siècle, le mur des fermiers généraux est implanté au niveau des anciens boulevards du midi (actuels Boulevards du Montparnasse, Raspail et pour sa partie méridional Saint-Jacques). Sous la monarchie de Juillet et jusqu’à l’annexion de 1860, la partie méridionale de l’arrondissement, connaît un processus de lotissements épars : nouveau village d’Orléans et début du lotissement de Plaisance en 1830, Village des Thermopyles en 1845-1846, nouveau village de la Chaussée du Maine en 1850.

 

 

La période haussmannienne ne bouleverse pas les grands axes préexistants. Ceux nouvellement tracés relient notamment le parc Montsouris crée entre 1868 et 1878. Au XXe siècle, la construction de la Cité Universitaire marque la dernière grande phase d’agrandissement de l’arrondissement avec l’aménagement dans les années 70 du quartier Montparnasse. Aujourd’hui, les aménagements visent à uniformiser le tissu urbain qui relie désormais le 14e arrondissement aux communes de Gentilly, Montrouge et Malakoff. 

 

Cette visite sera conduite par Laëtitia Pierre, docteur en histoire de l'art et ingénieur d'études (UMR 5136, Université de Toulouse – Jean Jaurès et CNRS). Elle enseigne l'histoire de l'art à l'université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l'American University of Paris, ainsi que l'histoire comparée de l'art et de la Mode à l'Istituto Marangoni (Paris). 

 

 

Réservation : par mail adressé à pariszest@gmail.com, intitulé « Balade XIVe arrondissement».
Participation : 5 € pour les adhérents ; 10 € pour les non-adhérents.
Rendez-vous  : 10h au métro Denfert-Rochereau, devant la gare.

 

Cliché : J. E. Thierry, Carte hospitalière de Paris établie d'après le plan des hôpitaux et hospices civils de la ville de Paris, 1820, détail. Paris, musée de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. 

Dimanche 25 septembre 2016 à 10h

L'atelier-musée d'Ossip Zadkine

Dédié à la mémoire et à l’œuvre du sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine (1890-1967), qui vécut et travailla dans la maison et les ateliers qui l’abritent, de 1928 à 1967.

 

Ce lieu conservatoire a été inauguré en 1982. Il a été créé grâce au legs consenti par Valentine Prax, veuve du sculpteur, elle-même artiste peintre, à la Ville de Paris, instituée légataire universelle de ses biens.

 

A l’occasion de ses trente ans, devenu – au terme d’une année de travaux - accessible à tous, le musée a rouvert ses portes, fort d’une identité repensée, doté d’un nouvel espace d’accueil, riche d’une présentation plus ample de ses collections, conçue au plus près de l’esprit d’atelier.

 

Dans la maison et les ateliers où Zadkine et son épouse vécurent et travaillèrent pendant près de cinquante ans, un nouveau parcours attend le visiteur, se déployant autour du jardin-havre de ce lieu de mémoire et de charme. Dans la nudité d’espaces rendus à leurs volumes d’origine, sous la lumière des verrières qui font vivre les oeuvres au rythme des saisons, bois, pierres et terres dialoguent, renvoyant silencieusement au monde de l’atelier.

 

Cette visite prend place dans le cycle Châteaux-Maisons-Musées. Elle sera conduite par Laëtitia Pierre, docteur en histoire de l'art et ingénieur d'études (UMR 5136, Université de Toulouse – Jean Jaurès et CNRS). Elle enseigne l'histoire de l'art à l'université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l'American University of Paris, ainsi que l'histoire comparée de l'art et de la Mode à l'Istituto Marangoni (Paris).

 

 

 

Réservation : par mail adressé à pariszest@gmail.com, intitulé « Maison-musée Zadkine».
Participation : 5 € pour les adhérents ; 10 € pour les non-adhérents.
Rendez-vous  : 10h devant le musée, 100 bis Rue d'Assas.

Dimanche 16 octobre 2016

L'atelier-Villa de Marie Vassilieff

Les grandes heures de Montparnasse

La Villa Vassilieff, nouvel établissement culturel de la Ville de Paris, est située au cœur de Montparnasse, sur le site de l’ancien atelier de Marie Vassilieff, qui abrita jusqu’en 2013 le musée du Montparnasse. Elle est gérée par Bétonsalon – Centre d’art et de recherche, qui ouvre son second site d’activités. Conçue comme un lieu de travail et de vie, elle favorise à la fois le mûrissement des idées, les rencontres et le partage des savoirs.

 

Témoin d’un peu plus d’un siècle d’histoire, la Villa Vassilieff incarne un patrimoine culturel et social exceptionnel. Aujourd’hui, elle entend renouer avec l’histoire de ce lieu en invitant des artistes et des chercheurs à poser un regard contemporain sur les ressources passées et présentes de Montparnasse. A travers expositions, séminaires, ateliers, projections et rencontres de toutes natures, la Villa ambitionne de bousculer la place de l’art en société en questionnant notamment le rôle et l’usage qu’on fait du patrimoine.

 

Cette visite prend place dans le cycle Châteaux-Maisons-Musées. Elle sera conduite par Laëtitia Pierre, docteur en histoire de l'art et ingénieur d'études (UMR 5136, Université de Toulouse – Jean Jaurès et CNRS). Elle enseigne l'histoire de l'art à l'université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l'American University of Paris, ainsi que l'histoire comparée de l'art et de la Mode à l'Istituto Marangoni (Paris).

 

Réservation : par mail adressé à pariszest@gmail.com, intitulé « Atelier-villa Vassilieff ».
Participation : 5 € pour les adhérents ; 10 € pour les non-adhérents.
Rendez-vous  : 10h devant le musée, chemin du Montparnasse - 21, avenue du Maine (15e).