Téléchargez la chronique associative 2020-2021

ParisZ'Est_2020-2021.pdf
Document Adobe Acrobat 2.1 MB

Lors de nos balades et visites il nous arrive d'entrer dans des Établissements Recevant du Public (ERP) où  le port du masque est obligatoire. N'oubliez pas de vous en munir.

 

PROGRAMME

 

Le Centre de Documentation et d'Information (CDI) du collège Pilâtre de Rozier accueillera désormais une partie de nos activités.

11, rue Bouvier, 75011 Paris.
NB. Cette salle n'est malheureusement pas accessible aux personnes à mobilité réduite

L'ancienne bibliothèque Forney de la rue Titon.

@Ville de Paris.

La bibliothèque Forney de la rue Titon aujourd'hui CDI du collège Pilâtre de Rozier.

 @Martine Debieuvre.


 

 

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

 

 

Mercredi 8 juin 2022, 15h15
 

« Musée des égouts de Paris »

 

Parmi tous ceux qui ont façonné les égouts de Paris, Eugène Belgrand tient une place à part. Ce polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussés, passionné d’hydrologie, fut appelé par le préfet Haussmann pour prendre en charge le service des eaux de Paris en 1854. Objectif : fournir à la ville de l’eau pure en permanence.  C'est lui qui mit en place le réseau d'égouts actuel.

Dans les galeries souterraines sont évoqués le cycle de l'eau et le travail des égoutiers de Paris.

Cette visite nous plonge dans le Paris du XIXe siècle de façon saisissante !  


Recommandations pour la visite (entre 45' et 1h15)

Le site est accessible aux personnes à mobilité réduite, mais la visite est fortement déconseillée à celles qui souffrent de claustrophobie. Il est indispensable de porter des chaussures plates et de se munir d'un vêtement chaud, la température y étant, été comme hiver, de 13°.

 

Crédits, h., bas g./d. : Ignis, Musée des égouts de Paris, 10/09/2006 │ @CC BY-SA 3.0. Traumrune, Musée des égouts, Paris, wagon bi-boule ; Musée des égouts, Paris, déversoir d'orage Alma, 13/08/2012 │ @CC BY-SA 3.0.

Visite limitée à 25 participants

Inscription obligatoire,: auprès de l'association Paris Z'EST, par mail adressé à  pariszest@gmail.com,  intitulé "égouts de Paris".

Participation aux frais : adhérents : 10 euros ; non-adhérents : 12 euros. Merci de faire l'appoint...

Rendez-vous : 15h00. Pont de l'Alma, face au 93 Quai d'Orsay, 75007.

Métro : Alma-Marceau, l. 9 ; La Tour-Maubourg, l. 8. RER C, Pont de l’Alma. Bus 92, 42, 63 et 80, station Bosquet-Rapp.

 

Jeudi 16 juin 2022, 18h30
 

« La Païva, fausse marquise, vraie comtesse »

Conférence de Martine Debieuvre

 


    En préparation à la visite de l'un des plus exceptionnels hôtels particuliers du Second Empire, l'hôtel dit "de la Païva", sis au 25 avenue des Champs-Élysées qui aura lieu le dimanche 11 septembre à 11h, nous vous proposons de faire connaissance avec Esther Lachmann, célèbre courtisane du XIXe  siècle, qui en fut le maître d'œuvre.
    L'hôtel construit par l’architecte Pierre Manguin (1815-1869) a conservé son décor initial inspiré par la Renaissance italienne. Pour la décoration, ce dernier s’entoura d’artistes jeunes ou déjà connus : Jean-Léon Gérôme, Albert-Ernest Carrier-Belleuse, Paul Baudry, Eugène Delaplanche, Jules Dalou, Louis-Ernest Barrias, dont on peut encore juger des œuvres, à la différence du mobilier et des tableaux partis en Silésie quand la marquise, qui entre temps avait épousé son amant le comte Guido Henckel von Donnersmarck, quitta la France en 1877.

 

Crédits : Portrait de la Païva │ @CC BY-SA 3.0. Hôtel de la Païva│ @Martine Debieuvre, tous droits réservés.

[ Il se murmure que la Païva servit de modèle à Paul Baudry pour son allégorie du "Jour pourchassant la nuit" décorant le plafond du salon. ]

N.B.  Visite de l'hôtel du 11 septembre 2022.

Des informations importantes sont mentionnées dans l'annonce.

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Participation aux frais
: adhérents : gratuit ; non-adhérents : 5 euros. Merci de faire l'appoint...

Rendez-vous : 18h15. Collège Pilâtre de Rozier, 11 rue Bouvier, 75011.
Métro l.9, bus 56, arrêts rue de Boulets.
Cette salle n'est malheureusement pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

Nous vous recommandons d'être très ponctuels ; les portes seront fermées à 18h30.

 

E X C E P T I O N N E L  !

 

Dimanche 11 septembre 2022, 11h00
 

« L'hôtel de la Païva »

Visite, en compagnie de Martine Debieuvre

 


    Resté fermé pendant une dizaine d'années après le décès de La Païva, l'hôtel fut vendu en 1893 et transformé en restaurant. Dès 1903, c'est le Traveller's club qui l'occupe et s'y trouve toujours.

    De ce fait, c'est le seul hôtel particulier du quartier des Champs-Élysées à avoir gardé son décor d'origine.

Crédits : Eugène Atget,  Hôtel de la Païva, 1901│ @Domaine public. [ Les affiches sont sans aucun doute l'annonce de la vente de l'hôtel encore vacant à cette date. ]

L'hôtêl de la Païva aujourd'hui│ @Martine Debieuvre, tous droits réservés.

 

Visite limitée à 25 participants.

Inscription obligatoire : auprès de l'association Paris Z'EST, par mail adressé à  pariszest@gmail.com,  intitulé "hôtel de la Païva".
Participation aux frais
: adhérents : 12 euros ; non-adhérents : 17 euros.

Le règlement anticipé des frais  est obligatoire.

Explications et modalités seront communiquées dès réception des inscriptions.

Rendez-vous : 10h45. 25, avenue des Champs-Élysées, 75008. Métro, Franklin-Roosevelt.


Crédits : Hôtêl de la Païva │ @Martine Debieuvre, tous droits réservés. [ On remarquera à gauche le magnifique et célèbre escalier en onyx d'Algérie. ]

 

 

ÉVÉNEMENTS PASSÉS

 

 

Jeudi 19 mai 2022, 18h30-20h30
Dans le cadre de notre partenariat avec le CDI du collège Pilâtre de Rozier
 

« La Madeleine sans Proust »

Un mariage mondain à la Belle Époque :
Élaine Greffulhe et Armand de Gramont

Conférence de Jean-Christophe Antoine

 

L'approche, fondée sur les sources publiques et les archives privées et incluant beaucoup d'iconographie projetée, décortiquera les rites nuptiaux de la haute aristocratie de la Belle Époque et, au passage, tranchera une controverse sur l'apparition ou non de Proust dans le petit film sur le cortège à la sortie de l'église, en 1904.


Crédits, g-h-b-d : Philip Alexius László (1869-1937), Armand de Gramont, 1902 @wikiwand.com. La Madeleine

@E.L.D. (Ernest Le Deley), éditeur de rayonnement national basé à Paris. Albert Guillaume (1873-1942), Vers la sacristie @Supplément au numéro de « Femina » du 15 décembre 1904. Philip Alexius de László (1869-1937), Élaine, Duchesse de Gramont, 1905 │@collectiongramont.fr.

 

Mercredi 18 mai 2022, 19h00
Conférence organisée par la mairie du 10e arrondissement avec le concours de Paris Z'Est
 

« Et si Marcel Proust n'était pas mort en 1922... »

Conférence de Jérôme Bastianelli,

président de la Société des Amis de Marcel Proust

 

    Quelle aurait été la vie de Marcel Proust s'il avait vécu 20 ans de plus ?
    Aurait-il ajouté un ou plusieurs tomes à La Recherche ? Aurait-il voyagé ? Comment aurait-il vécu le début de la guerre entre la France et l'Allemagne ?
    Ce sont toutes ces hypothèses, et d'autres, que Jérôme Bastianelli s'est plu à imaginer dans son uchronie « Les années retrouvées de Marcel Proust », un exercice tout autant périlleux que distrayant.

Le livre de Jérôme Bastianelli sera disponible à la vente.

L'auteur le dédicacera à l'issue de la conférence.

Crédits : René-Xavier Prinet (1861-1946), Au bord de la Manche, 1920 env. │ Musée de la Chartreuse de Douai,

@Domaine public

 

Vendredi 13 mai 2022, 14h30
 

« Le musée Zadkine »

Visite, en compagnie de Cécilie Champy-Vinas,

conservatrice du patrimoine et docteure en histoire de l'art,

directrice du musée Zadkine

 


Dédié à la mémoire et à l’œuvre du sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine (1888-1967), qui vécut et travailla dans la maison et les ateliers qui l’abritent de 1928 à 1967, ce musée est un des rares ateliers de sculpteurs qui a pu être sauvegardé à Paris.

 

Crédits : Ossip Zadkine, Le Couple, 1913│@Musée Zadkine ; Tête d'homme, 1918│@Musée Zadkine ; La Caserne, 1917 │@Musée Zadkine/Roger-Viollet.

 

Jeudi 28 avril 2022, 14h00
 

« La Galerie de minéralogie de Jussieu »

visite en compagnie de Jean-Louis Guglielmi,

spécialiste en minéralogie de l'université des Amis de la Commune

 

La collection de minéraux et de cristaux de l’Université Pierre et Marie Curie, commencée en 1809, est l’une des plus anciennes de France.

À part quelques minéraux polis ou sciés, toutes les formes que l’on voit sont naturelles.

Certaines ressemblent à des œuvres d’art, d’une beauté irréelle.

Crédits :  montage de macros, @marie-Jo Lécuyer, réalisées à partir de photos de minéraux bruts, Calcites et Azurite,

@Martine Debieuvre. Tous droits réservés. [ On peut y déceler des "images"...  ]

 

Jeudi 21 avril 2022, 18h00
 

Assemblée Générale Ordinaire

de l'association Paris Z'Est

 

Les adhérents recevront les informations et documents nécessaires par courriel.

Un moment convivial est prévu. 

 

Collège Pilâtre de Rozier, 11 rue Bouvier, 75011. Métro l.9, bus 56, arrêts rue de Boulets.

 

Jeudi 21 avril 2022, 14h00
 

« Au Père Lachaise avec Proust,

à l'écart des sentiers battus »

Balade, avec Martine Debieuvre

 

 

Jeudi 14 avril 2022, 18h30-20h30
Dans le cadre de notre partenariat avec le CDI du collège Pilâtre de Rozier
 

« Henri de Régnier, mélancolique et libertin »

Conférence de Frank Javourez,
vice-président de la Société des lecteurs d'Henri de Régnier

 

Écrivain d'avant-garde devenu classique, Henri de Régnier (1864-1936) compose une œuvre riche et abondante. Toute sa vie fidèle à une manière qu'il élabore en dehors des modes, il nous parle du temps, de la mélancolie et de la force du désir.


 

Mercredi 30 mars 2022, 13h00-14h30
Dans le cadre de notre partenariat avec le CDI du collège Pilâtre de Rozier

 

« L'Histoire du midi »

 

« Vins, vignes et vignerons d'autrefois »

Conférence de Michel Puzelat,

historien, professeur honoraire à l'Université Paris V